Que penser d’une consommation simultanée alcool et CBD ? Que savons-nous des effets du mélange des deux substances ?

NB : L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. S’il procure et représente un plaisir, il importe cependant d’en consommer avec modération.

En période de fêtes, dans notre pays de grande culture viticole, il est de tradition d’accompagner le repas d’un (ou plusieurs) verres d’alcool. 

Ces dernières années, le chanvre a continué de se faire une place dans notre quotidien en se déclinant sous de nombreuses formes et, notamment, dans des boissons au CBD alcoolisées. Aujourd'hui, nous sommes nombreux à profiter des bienfaits des cannabinoïdes et à nous demander quels sont les effets du mélange alcool et CBD.

Il existe peu d’études rigoureuses sur les interactions des deux substances prises simultanément. Plutôt rares, la plupart des recherches disponibles se sont concentrées sur les effets d’une consommation d’alcool en grande quantité avec du CBD, plutôt qu’une consommation modérée.

Essayons tout de même un éclairage...

Taux d’alcoolémie

Une petite étude publiée en 1979 dans la revue Psychopharmacology a ainsi révélé que la combinaison alcool/CBD dans des quantités importantes avait entraîné des taux d'alcoolémie significativement inférieurs à celle d'alcool administré seul. Par contre, les troubles de la cognition et de la coordination motrice ont été maintenus.

A contrario, des études animales ont rapporté que le CBD ne réduisait pas la concentration d’alcool dans le sang lorsqu’il était administré à des animaux avec de l’alcool.

En conclusion, des recherches supplémentaires sont nécessaires pour déterminer comment le CBD peut affecter les taux d’alcoolémie chez l’homme.

Effets comportementaux et de santé : le mélange CBD et alcool est-il sans danger ?

Dans des investigations humaines, très limitées, le CBD a été bien toléré et n'a pas interagi avec les effets subjectifs de l'alcool.

Toutefois, James Giordano, professeur de neurologie et de biochimie au Georgetown University Medical Center, a déclaré dans une interview que la prise combinée de CBD et d’alcool peut amplifier les effets des deux composés, provoquant potentiellement des symptômes tels qu’une somnolence et une sédation accrues. Il recommande de modérer les doses et d'essayer d'abord les deux substances séparément, afin de minimiser le risque d’effets secondaires indésirables.

Si chacun sait aujourd’hui qu’une consommation excessive d’alcool peut endommager nos cellules, augmentant le risque d’inflammations et de maladies, quelques études ont déjà montré le potentiel du CBD pour contrer les effets néfastes de l'alcool :

  • en réduisant de plus de 50% la neurodégénérescence provoquée par la prise d’alcool
  • en favorisant le renouvellement cellulaire et la régénération tissulaire, atténuant l'hépatotoxicité et protégeant ainsi de la stéatose hépatique (maladie du foie)
  • en réduisant la dépendance à l’alcool et sa consommation et en prévenant les rechutes

Des études précliniques et cliniques sont nécessaires pour déterminer si les effets positifs du cannabidiol se traduisent chez l'homme de manière substantielle par des résultats cliniquement pertinents.

Néanmoins, une étude d'observation, menée par le Département de psychologie de l'Université d'État du Colorado auprès de 120 consommateurs de cannabis et d'alcool, a comparé 3 groupes : un groupe qui consomme du cannabis à forte teneur en THC, un groupe qui consomme des souches de cannabis à forte teneur en THC et en CBD et un groupe qui consomme des souches à forte teneur en CBD. Le groupe CBD a bu moins de boissons par jour et a consommé moins d’alcool par jour. Aucune différence n'a été constatée entre les groupes THC et THC/CBD.

Une autre étude sur 24 fumeurs a par ailleurs démontré que l’utilisation d’un inhalateur de CBD pendant une semaine a permis de réduire la consommation de cigarettes de 40%.

Au vu de ces résultats, les scientifiques pensent que le CBD peut avoir une action significative sur les comportements addictifs et que, dans l'ensemble, le système endocannabinoïde reste une cible prometteuse.

Aux États-Unis, le CBD est d’ailleurs largement utilisé dans le cadre de cures de désintoxication, qu’il s’agisse d’alcool ou de drogues.

Si le mélange alcool et CBD ne paraît pas recommandé, les recherches scientifiques ont largement prouvé l’efficacité du CBD sur le système endocannabinoïde, son effet régulateur et son rôle dans la signalisation de la récompense. Le contexte dans lequel il semblerait judicieux de les associer résiderait donc dans une utilisation des deux substances de manière distincte et complémentaire.

Foie et CBD ?

Une étude réalisée sur 839 consommateurs de CBD dérivé du chanvre, entre 2020 et 2021, n'a montré aucune association à des anomalies hépatiques, traces de toxicité ou de maladies du foie chez les participants. Près de 70% d'entre eux ont signalé le même état de santé et l’utilisation continue de médicaments pour le foie sans augmenter les effets secondaires signalés. Voilà qui est rassurant.

Les huiles CBD sont d'ailleurs souvent utilisées en mode sublingual, ce qui permet une absorption du CBD directement dans la circulation sanguine, en contournant le foie et l’estomac.

Pour une efficacité et une sécurité optimale, nous vous avons sélectionné les meilleurs produits CBD fabriqués en France :
huiles cbd spectre complet
e-liquides cbd spectre complet

Enfin, rappelons-nous qu'il y a autant de réalités avec le CBD qu'il y a d'individus. L'important est d'écouter son corps et de respecter ses besoins.

Et maintenant qu'on vous a dit tout ce que l'on sait sur le sujet, c'est le moment de trinquer à votre santé !

Bonnes fêtes à toutes et tous !

Avertissements : Les synthèses d'études proposées ou d'articles de presse, propriétés, indications et éventuels modes d'utilisation sont donnés sur ce site à titre informatif et ne constituent pas une incitation à l'usage thérapeutique de CBD. Ils ne sauraient engager notre responsabilité, qui se limite à diffuser les avancées scientifiques sur les applications de cette molécule naturelle. Le CBD n'est pas destiné à diagnostiquer, traiter, guérir ou prévenir une maladie. Pour tout usage, il est vivement conseillé de bien se renseigner sur le mode d’administration et, dans un but thérapeutique, de consulter un médecin.

Sources :

Kaufmann R, Aqua K, Lombardo J, Lee M. Observed Impact of Long-term Consumption of Oral Cannabidiol on Liver Function in Healthy Adults. Cannabis Cannabinoid Res. 2021 Dec 16. doi: 10.1089/can.2021.0114. Epub ahead of print. PMID: 34918948.

Article Vice “This Is What Happens When You Mix Alcohol and CBD”

García-Baos A, Puig-Reyne X, García-Algar Ó, Valverde O. Cannabidiol attenuates cognitive deficits and neuroinflammation induced by early alcohol exposure in a mice model. Biomed Pharmacother. 2021 Sep;141:111813. doi: 10.1016/j.biopha.2021.111813. Epub 2021 Jun 11. PMID: 34126352.

Cawkwell PB, Hong DS, Leikauf JE. Neurodevelopmental Effects of Cannabis Use in Adolescents and Emerging Adults with ADHD: A Systematic Review. Harv Rev Psychiatry. 2021 Jul-Aug 01;29(4):251-261. doi: 10.1097/HRP.0000000000000303. PMID: 34138796.

Karoly HC, Mueller RL, Andrade CC, Hutchison KE. THC and CBD effects on alcohol use among alcohol and cannabis co-users. Psychol Addict Behav. 2021 Sep;35(6):749-759. doi: 10.1037/adb0000706. Epub 2021 Mar 25. PMID: 33764086.

Daldegan-Bueno D, Maia LO, Glass M, Jutras-Aswad D, Fischer B. Co-exposure of cannabinoids with amphetamines and biological, behavioural and health outcomes: a scoping review of animal and human studies. Psychopharmacology (Berl). 2021 Oct 6. doi: 10.1007/s00213-021-05960-2. Epub ahead of print. PMID: 34613429.

Wang Y, Mukhopadhyay P, Cao Z, Wang H, Feng D, Haskó G, Mechoulam R, Gao B, Pacher P. Cannabidiol attenuates alcohol-induced liver steatosis, metabolic dysregulation, inflammation and neutrophil-mediated injury. Sci Rep. 2017 Sep 21;7(1):12064. doi: 10.1038/s41598-017-10924-8. PMID: 28935932; PMCID: PMC5608708.

Sloan ME, Gowin JL, Ramchandani VA, Hurd YL, Le Foll B. The endocannabinoid system as a target for addiction treatment: Trials and tribulations. Neuropharmacology. 2017 Sep 15;124:73-83. doi: 10.1016/j.neuropharm.2017.05.031. Epub 2017 May 28. PMID: 28564576.

Turna J, Syan SK, Frey BN, Rush B, Costello MJ, Weiss M, MacKillop J. Cannabidiol as a Novel Candidate Alcohol Use Disorder Pharmacotherapy: A Systematic Review. Alcohol Clin Exp Res. 2019 Apr;43(4):550-563. doi: 10.1111/acer.13964. Epub 2019 Feb 19. PMID: 30698831; PMCID: PMC6910215.

Liput DJ, Hammell DC, Stinchcomb AL, Nixon K. Transdermal delivery of cannabidiol attenuates binge alcohol-induced neurodegeneration in a rodent model of an alcohol use disorder. Pharmacol Biochem Behav. 2013 Oct;111:120-7. doi: 10.1016/j.pbb.2013.08.013. Epub 2013 Sep 5. Erratum in: Pharmacol Biochem Behav. 2014 Nov;126:187-8. PMID: 24012796; PMCID: PMC4096899.

Consroe P, Carlini EA, Zwicker AP, Lacerda LA. Interaction of cannabidiol and alcohol in humans. Psychopharmacology (Berl). 1979;66(1):45-50. doi: 10.1007/BF00431988. PMID: 120541.